Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GAZETTE DES OLONNES

Loretta de Phil HERVOUET

Phil Hervouet, auteur vendéen, dédicaçait ses livres dans un supermarché. Je lui ai en acheté deux : une novella : « Le caillou blanc » et son dernier roman : Loretta. À l’occasion de cette dédicace, j’ai apprécié l’échange intéressant et chaleureux que j’ai eu avec cet auteur à l’occasion de cette dédicace.

 J’étais en train d’écrire mon troisième roman et de préparer la sortie de « Souviens-toi du bus 96 ». J’ai rajouté ces deux livres à ma pile à lire quand je disposerai de plus de temps. Il se trouve que dernièrement, j’ai adhéré à l’association d’écrivains vendéens « Vent des lettres ». Phil HERVOUET membre de cette association m’a téléphoné pour me parler de l’association et m’expliquer les modalités pour adhérer. Je me suis dit que son nom me disait quelque chose. Il y a une semaine, je cherchais un roman à lire. J’ai consulté ma pile de livres à lire et j’ai vu son nom sur deux d’entre eux ; je me suis rappelé notre échange ce qui m’a donné envie de lire en premier son roman Loretta et je ne le regrette pas.

Loretta de Phil HERVOUET

Résumé :

Loretta, jeune et belle milanaise, est enceinte d’un homme politique marié. Son père la chasse. Elle part pour Paris où elle sera hébergée chez un ami de son amant milanais ayant un poste élevé à l’ambassade d’Italie. Elle était venue se faire avorter, elle décide de garder l’enfant. Son destin mènera Loretta des palais dorés des ambassades, où on peut aussi s’embourber dans des marécages, aux rivages océaniques de Vendée. Après de nombreuses liaisons éphémères, et tous ses questionnements, ses doutes ponctués par l’interrogation « Perché ? » (Pourquoi ? traduit en français), Loretta trouvera-t-elle le grand amour ?

Mon avis :

L’écriture est celle d’un nouvelliste que Phil Hervouet est aussi. Elle est simple, rapide. Tout est dit en peu de mots, imagé parfois par des métaphores surprenantes mais si vraies.  La grande sensibilité de l'auteur et son empathie avec ses personnages transpirent à travers ses mots.

Loretta est un roman sur le destin qui mène le lecteur à réfléchir, s’interroger au rythme des « Perché ? » sur les rencontres qui métamorphosent nos vies, l’amitié, l’amour, le couple, la maternité : la vie tout simplement.

Je me suis attachée à Loretta, malgré ses faiblesses dont sa difficulté à résister aux hommes. Elle n'en veut pas à ses parents, elle les comprend même. C'est une bonne mère pour son fils. Elle ne s'attache pas à l'apparence et à la position sociale pour s'intéresser aux autres. Une fois refermé ce roman qui m’a ému, j’ai eu du mal à chasser Loretta de mes pensées. Même si l’épilogue suffit à conclure ce roman, J’ai envie de connaître ce qui va lui arriver ensuite. C'est comme si elle n'était plus un personnage de fiction pour moi. Loretta n’a qu’une trentaine d’années et son fils une dizaine quand ce roman se termine. Et même si la vie ne les a pas gâtés jusqu'à présent, il leur reste de longues années encore à vivre.

En résumé, vous l'aurez compris, j'espère que Phil Hervouet écrira une suite à ce roman attachant.

Citations de Phil Hervouet tirées de Loretta

Dans la destinée de l’être humain, restent les petits mouchoirs de Cholet. Chacun y met ses chagrins, cachés dans sa poche, cette solitude qui est la nôtre, ce cancer du malheureux, que l’on refuse de regarder en face. Et si le paradis existe vraiment ?

Tant de questions qui bousculent nos pensées, tout au long du grand voyage de notre vie. Une accumulation d’images qui hante votre mémoire. Le corps et l’esprit, ne formant qu’un. Si le corps souffre, une maladie apparaît. Si notre âme projette un film en noir et blanc, le personnage que nous jouons engendre un mal-être. C’est sans doute tout cela qui fait de tout être humain une valeur de bonheur.

En épluchant le livre d’images se trouvent les dessins, cela ira mieux demain, c’était si beau avant. Tout metteur en scène s’exprime : « Joue ton rôle dans le présent si tu veux être un grand acteur. » La seule religion censée que nous devons accepter : la comédie humaine.

Ce livre est vendu dans beaucoup de librairies et grandes surfaces en Vendée. Il peut être commandé sur le site de l'éditeur associatif Vent des Lettres ci-dessous en lien :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

colettedc 09/03/2021 02:50

Merci pour cette très bonne présentation et surtout pour ton ressenti, Martine ! Bon mardi ! Bisous♥

ZAZA 08/03/2021 14:07

Belle présentation de cet ouvrage, merci pour ton ressenti Martine. Me voici revenue du CHU de Rennes, heureuse de reprendre mes visites de blog.
Bises et bon début de semaine

manou 08/03/2021 11:42

Entre auteurs de la région c'est bien de faire connaissance je trouve. Merci pout ton ressenti sur ce titre. Bisous et une belle journée

Claudine/canelle 08/03/2021 11:28

Merci pour ton ressenti sur ce livre ..
Bises Martine

Quichottine 08/03/2021 08:19

Merci pour ce coup de coeur partagé.Tu donnes envie d'en savoir plus.
Bisous et douce journée.

Danièle 08/03/2021 07:14

Ta rubrique est belle, tu me donnes très envie de découvrir cet auteur . Avec cette adhésion à l' association tu vas pouvoir discuter avec d'autres écrivains passionnés .
Très belle journée, bises