Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GAZETTE DES OLONNES

Goéland

Un goéland entre la plage des présidents et celle du tanchet

Goéland

Ne tuez pas le goéland

Qui plane sur le flot hurlant

Ou qui l'effleure,

Car c'est l'âme d'un matelot

Qui plane au-dessus d'un tombeau

Et pleure... pleure !

Les Goélands (1911) ) de Lucien Boyer

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ho non surtout pas.....Bisous Martine bonne semaine a venir
Répondre
Q
Ta page est très belle. Merci pour la découverte de ce poème qui me fera regarder ces oiseaux autrement.
Bisous et douce journée.
Répondre
C
Comme c'est bon, Martine !!! Bon week-end ! Bisous♥
Répondre
P
Goeland et poesie vont bien ensemble, merci chere Martine, bonne fin de semaine, bisous
Répondre
C
Bonjour Martine,
Un bel oiseau du littoral et cette poésie est d'une grande profondeur.
Bonne fin de semaine
Bises
Répondre
C
Bravo pour cette prise de vue
Bises Martine
Répondre
M
Un petit jeunot pas craintif du tout ! Tu as pu l'approcher sans le voir s'envoler :) bisous et une belle journée
Répondre
M
Quel beau poème!
Bises de bonne journée
Répondre
J
Il a l'air tout perdu... et oui pour le poème joint !! Bon vendredi, bises
Répondre