Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GAZETTE DES OLONNES

Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré

A Talmont Saint-Hilaire, l'estuaire du Payré est un site d'ostréiculture. Dans le port de la Guittière vous pouvez déguster et acheter ces huitres que je trouve excellentes.

Robert a pris en photo avec sa caméra perchée un ostréiculteur en plein travail

Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Ostréiculture de la Guittière dans l'estuaire du payré
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Coucou Martine, de bons souvenirs où j'allais chercher mes huîtres chaque semaine et parfois plus souvent selon mes invitations. De l'autre côté, mais je te l'ai déjà dit, on pouvait se baigner à une époque ou se promener les pieds dans l'eau. Ensuite ils ont ajouté des casiers et ça s'est envasé de plus en plus. Sinon on l'appelait notre petit paradis mon mari et moi c'était tellement reposant. Et tout au bout il y a la mer on y entrait en bateau, oh pas trop loin dans le sillon car il fallait pousser le bateau pour repartir..., de merveilleux souvenirs de la Vendée où j'ai vécu. Bisous et jolies photos comme d'habitude un grand bravo.
Répondre
M
Sur le Bassin d'Arcachon, ces poches où sont élevées les huîtres sont nommées "ambulances". J'ignore pourquoi.
Quel dur métier que celui d'ostréïculteur.
Et quel régal que ces huîtres!
Bisous
Répondre
C
Oh ! Quel métier ! Dur travail !!! C'est super bien réussi ces photos ! Super ! Bon matin de ce samedi Martine ! Bisous♥
Répondre
C
Bonsoir,
C'est un boulot dont on ne reconnais pas assez la difficulté, un beau reportage et merci pour les photos.
Bonne fin d e semaine
Bises
Répondre
J
bonjour Martine,
Eh oui .....c'est la course de fond et le grand rush .....pour être prêt pour les fêtes de fin d'année car la concurrence est rude.... Car ils sont nombreux à produire des tonnes .....Mais une chose positive , cela fait de l'embauche pour cette période......
joli partage......
Bonne fin de journée et bon weekend......Amitiés
Répondre
R
Bonjour Martine,
Très intéressantes tes photos !! ça va être une belle saison
pour manger des huitres, surtout quand elles sont bien fraiches !
Bonne journée, bises
Répondre
N
Bonjour Martine
Un dur boulot mais en ce moment ça va être la saison, il faut les ramasser
Je te souhaite une bonne journée et un bon week-end, bisous
Répondre
O
Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
«À Ste Flora plus rien ne fleurira»
Beau reportage sur un métier dur et tributaire de tant d’aléas ! …
Belles photos très réalistes ...
Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

“Je vois la vie en Mauges”
Répondre
D
Bonjour Martine,
Cela montre le travail difficile de ces femmes et hommes, les photos sont très belles.
Bonne journée.
Danièle .
Répondre
I
Les photos de Robert sont vraiment bien on voit tout le travail avant.....
Merci pour ce partage!
Bises
Dany
Répondre
Q
Les photos rendent rudement bien. Bravo à Robert.
Merci à toi pour cet intéressant partage.
Bisous et douce journée.
Répondre
M
Je suis passionnée par leur travail que j'avais suivi avec plaisir quand j'ai passé des vacances sur l'île d'Oléron...Vu d'en-haut c'est encore plus beau ! Merci pour ces photos. Bisous et une belle fin de semaine
Répondre
C
Bonjour Martine
Vraiment de très belles photos
Merci
Bises
Répondre
D
très belles photos, le métier d'ostréiculteur doit être très difficile, merci pour ce beau reportage
très belle journée, bises
Répondre
R
Superbe reportage sur l'ostréiculture !!! bon vendredi Martine gros bisous Rozy
Répondre
J
Gros avantage d'être sur place, les manger toutes fraîches, et avec la Noël à nos portes il va s'en vendre... merci, bises
Répondre