Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GAZETTE DES OLONNES

Avancement des travaux de l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier

Les travaux de restauration de l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier au château d'Olonne débuté il y a environ un an avancent lentement mais sûrement. L'abbaye est maintenant couverte d'échafaudages.

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Pour en savoir plus sur ces travaux voir le lien avec le site de la ville ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Coucou Martine, d'énormes travaux et d'énormes financements mais cela fait partie de notre patrimoine. C'est primordial de le conserver.
Bon week end et bises tout plein
chatou
Répondre
U
Bonsoir Martine,
Se sont de gros travaux quand même ... J'espère que tu nous montreras quand ça sera terminé ? Bonne soirée, grosses bises, Véronique
Répondre
N
Je trouve que c'est très bien de redonner "vie" à ce lieu. Gros bisous, Martine.
Répondre
L
Cela va promettre
Répondre
C
Elle devait en avoir besoin à la lecture des travaux à mener.
Bonne soirée
Bises
Répondre
G
Je ne me souviens pas avoir déjà vu cette abbaye ...elle est pourtant imposante.
Répondre
M
Le résultat sera sans doute très beau, bon après midi, bisous !
Répondre
M
Bonjour Martine, wow ce sont de gros travaux... Bise, bonne journée tout en douceur!
Répondre
K
On va attendre de voir le résultat alors.
Bises et bonne journée
Répondre
R
Bonjour Martine,
C'est bien que cette abbaye soir rénovée ! souvent ça reste en abandon !!
Bonne journée, bises
Répondre
N
Bonjour Martine
Il en avait besoin ça va lui faire le plus grand bien,
Je te souhaite une bonne journée, bisous
Répondre
I
A voir bientôt alors restauré!
Bises
Dany
Répondre
J
Bonjour Martine,
Eh oui, parfois l'édifice demande une restauration.....pour les générations futures
bonne fin de journée ...amitiés
Répondre
R
Bonjour Martine, c'est pour la bonne cause !!!
Bon mercredi gros bisous Rozy
Répondre
J
Ah oui, un travail de longue haleine... merci Martine, bises
Répondre