Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA GAZETTE DES OLONNES

Un rocher à visage humain à Port Bourgenay

A Port Bourgenay La côte sud avec ce rocher à visage humain que l'on voit bien sur la seconde photo au premier plan à droite 

Cliquez sur les photos pour les voir en grand
Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 08/10/2019 11:02

La nature nous offre d'étonnantes découvertes.
Merci pour celle-ci.
Bisous et douce journée.

lyly 07/09/2019 08:41

oui bien regardé et j'ai remarque ce personnage, nous rentrons de Bretagne et il y avait aussi des rochers impressionnant bient un article, enfin quand j'aurai un peu de temps, depuis que je suis rentré je n'arrête pas
bises amicales a vous deux

colettedc 07/09/2019 03:45

Tout à fait visible, en effet, ce visage, Martine ! Bonne fin de semaine ! Bisous♥

Jerry OX 06/09/2019 16:41

Bonjour Martine , Un vrai petit coin de paradis ! Ce joli et fort bien taillé rocher à visage humain me donne envie de repartir en vacances ! J'espère que la saison de rentrée se déroule bien de ton coté ?

crabetambour 06/09/2019 10:12

Encore un beau coin sauvage!!

croenne 06/09/2019 10:10

Le sourire du Capitaine Crochet !!

manou 06/09/2019 09:05

En effet on voit très bien que l'érosion a sculpté un visage humain :) c'est une belle côte comme je les aime. bisous et une belle journée

jm:rober 06/09/2019 08:07

Bonjour Martine,
Eh oui , la mer sculpte à nombreux endroits comme cet étrange visage dans la roche
bonne journée
Amitiés

DD17 06/09/2019 07:28

Tu aurais dû l'entourer, moi je ne vois rien !
Bises Martine, bonne journée

ZAZA 06/09/2019 07:07

C'est magnifique Martine. Bises et bon vendredi

danièle 06/09/2019 06:20

La côte est belle, j'ai quand même du mal à voir un visage.
Bonne journée, bises

jill bill 06/09/2019 04:58

Comme un mort dont il reste une trace à l'air libre, son crâne... merci Martine, bises