Côte sauvage du Château d'Olonne

Publié le par Martine MARTIN

Une photo prise de la côte sauvage du château d'Olonne entre la plage du Tanchet et le Puits d'Enfer

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format

Il y avait quelques pêcheurs ce dimanche après-midi ensoleillé

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format

Publié dans Château d'Olonne

Commenter cet article

Quichottine 20/08/2017 09:51

J'aime contempler la mer... merci, Martine.
Bises et douce journée.

lemenuisiart 15/08/2017 18:54

C'est bien beau

covix 15/08/2017 15:33

Cela détend.
Bises

colettedc 13/08/2017 14:21

Comme c'est BEAU, Martine ! Bonne poursuite de ce dimanche ! Bisous♥

Ocgall Claude 13/08/2017 13:36

Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
Belle mer ! ...
Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …
“Je vois la vie en Mauges”

Jeanne Fadosi 13/08/2017 11:47

Une côte sauvage qui échappe ainsi à l'urbanisation. J'y retrouve les mêmes paysages que dans mon souvenir de petite fille il y a ... plus de 60 ans

Jeanne Fadosi 13/08/2017 11:47

Une côte sauvage qui échappe ainsi à l'urbanisation. J'y retrouve les mêmes paysages que dans mon souvenir de petite fille il y a ... plus de 60 ans

jm:rober 13/08/2017 11:31

Bonjour Martine,

Belles photos de ce lieu qui n'a pas trop changé depuis les années 1980..... Mis a par la roche qui s'use ........
Bon dimanche.....Amitiés

LADY MARIANNE 13/08/2017 10:29

une vue superbe !!
quel bel endroit-
bisous et bon dimanche-

Claudine/canelle 13/08/2017 10:00

De belles photos !!
Ce pêcheur est surement bien là ...
Bises

Roguidine 13/08/2017 09:52

Bonjour Martine,
Une superbe photo de cette mer un peu agitée !
et le pêcheur ça ne le dérange pas !! à savoir si ça mord !!! en tout ça un bon moment pour lui ;
Bonne journée, bises

ZAZA 13/08/2017 07:17

Superbes photos Martine et un coup de coeur pour le pêcheur devant l'océan. Bises et bon dimanche

jill bill 13/08/2017 05:39

Sauvage c'est le mot, merci Martine, bises