Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Gazette des Olonnes

Blog du pays des Olonnes et environs : Photos, informations, loisirs et actualités

La Gazette des Olonnes

Photos et vidéos réunion sur la fusion des communes des Olonnes

Photos et vidéos réunion sur la fusion des communes des Olonnes

Le Vendredi 4 mars une réunion était organisée par le CACO concernant la fusion des communes des Olonnes pour répondre aux questions de la population sur les avantages et inconvénients de cette fusion.

Cette réunion fait suite à la décision des Sables d'Olonne et d'Olonne sur Mer de fusionner au 1er janvier 2018 sans attendre que le Maire du Château d'Olonne soit prêt à le faire. L'autre objectif de cette réunion était de faire signer une pétition demandant au Maire du Château d'Olonne d'organiser rapidement un référendum pour consulter la population Castelolonnaise sur cette fusion comme il s'y était engagé.

Il y avait beaucoup de monde, la salle était trop petite et beaucoup de personnes étaient debout.

Monsieur Jacques LOUIS, Président du CACO, a introduit la réunion en lisant la lettre que lui a adressée Joël MERCIER maire du Château d'Olonne pour expliquer sa non participation à la réunion.

En introduction de sa lettre, le maire du Château-d’Olonne indique qu’il souhaitait, lui aussi, que cette fusion se fasse mais pas sans que les habitants soient consultés ajoutant que les maires des Sables et d’Olonne avaient également promis une consultation de la population. Il regrette que ses collègues maires, au lieu de suivre la méthodologie qui avait été définie pour ce projet de fusion, aient buté sur l'accessoire au lieu de l'essentiel et opté pour une fusion "précipitée et brutale" qui lui semble "un gâchis". 

Monsieur MERCIER s’interroge ensuite sur l’intérêt de ce débat sur la fusion. Il termine sa lettre par une critique envers le président du CACO : “Ce rappel des faits vérifiables ne coïncide peut-être pas avec votre vision. Vous vous évertuez en effet à communiquer à partir d’un faux postulat (notre supposée opposition à l’union à trois). C’est une grosse contre-vérité que vous répandez là, parmi tant d’autres et qui embrouille d’avance le débat que vous programmez. Une once de bonne foi suffirait à lever vos préjugés, mais aussi longtemps qu’ils perdureront, je ne pourrai honorer votre invitation…. Rassurez-vous nous irons devant nos concitoyens conduire le débat sur la fusion à trois, débat qui s’appuiera sur la base de considérations et d’arguments bien étayés.

Je trouve personnellement regrettable que Monsieur Joël MERCIER ne soit pas venu répondre à nos interrogations ou, au minimum, n'ait pas expliqué dans cette lettre quel étaient les points essentiels de ce projet de fusion qui avaient été selon lui négligés. Il a peut être raison mais, tant qu'il n'expliquera pas clairement, il ne faut pas qu'il s'étonne que certains de ses concitoyens fassent d'autres interprétations.

Jacque LOUIS CACO introduisant la réunion

Jacque LOUIS CACO introduisant la réunion

Puis Yannick MOREAU, Député de Vendée, Président de la Communauté de Communes des Olonnes et Responsable de la fusion  et Armel PECHEUL, 2ème adjoint au Maire des Sables d'Olonne étaient présents ont introduit la réunion en expliquant qu'ils ne s'exprimeraient que sur cette fusion et l'avenir et qu'ils n'étaient là en aucun cas pour entretenir la polémique en s'exprimant  sur le passé et sur le refus du Château d'Olonne de les rejoindre au 1er janvier 2018. (Voir des extraits de leurs interventions en vidéo ci-dessous)

Yannick Moreau : Introduction de la réunion

Armel Pecheul / introduction de la réunion

Ensuite Yannick Moreau et Armel Pecheul ont indiqué quels étaient les avantages et inconvénients de cette fusion à trois et ont répondu avec les membres du CACO présents aux questions des participants. L'objectif étant de rassurer les castelollonais sur leurs principales inquiétudes :

La hause des impôts,

La perte d'identité,

La diminution du nombre des élus,

Le sort du personnel communal

En résumé les impôts augmenteront pour les olonnais et castellonnais dont le niveau d'impôt est inférieur à celui des Sables d'Olonne mais néanmoins il y a une possibilité de lissage sur 12 ans de cette augmentation. Olonne sur Mer a anticipé cette hausse en augmentant les impots de 1% chaque année.  Les impôts baisseront pour les Sablais.

Mon opinion personnelle est que de toutes façons les impôts des castelolonnais devront grimper, même si la fusion ne se fait pas, puisque il y aura moins de mutualisation des moyens donc plus de dépenses et conjointement une baisse des dotations de l'état.

Il faut savoir que la fusion ralentit la baisse des dotations de l'état comme l'a expliqué Armel Pécheul.

Il n'y aura pas de perte d'identité, bien au contraire Messieurs PECHEUL et MOREAU pensent que cette fusion renforcera l'identité à leurs commune initiale des habitants comme cela s'est fait à La Chaume.

En ce qui concerne le nombre d'élus, deux possibilités

  • L'addition du nombre d'élus des communes ce qui donnerait 66 élus pour la Fusion Olonne, les Sables
  • Prendre en considération l'effectif de population et déterminer le nombre légal d'élus en fonction de cet effectif ce qui en diminuerait le nombre

Yannick MOREAU indique que le choix n'a pas encore été fait et que les discussions se poursuivent à ce sujet. On peut imaginer qu'il soit difficile de trouver un accord !  Il ajoute qu'il n'y aura plus qu'un seul maire et des "super" adjoints qui sont en fin de compte des adjoints lambdas.

Même si les fonctions de certains personnels communaux peuvent être modifiées par la fusion, les employés des collectivités ont un statut qui leur garantit leur emploi.

Les avantages principaux de cette fusion étant la mutualisation des moyens, le ralentissement de la baisse des dotations de l'état et le renforcement de l'image des Sables d'Olonne  propice au développement du tourisme, du commerce et au rajeunissement de la population.

Il indique également qu'un document de 11 pages sur la fusion avait été présenté aux 3 conseils municipaux précisant le projet mais sans indiquer qu'elles en étaient les gandes lignes.

Yannick MOREAU ajoute que deux cabinets sont entrain d'étudier la nouvelle organisation à mettre en place pour les deux communes ce qui fait que, même si le château d'Olonne changeait d'avis ce qui est fort peu probable (Joël Merci voulant aller jusqu'au bout de son mandat en 2020), ils serait très difficile, voire impossible de l'inclure dans la fusion au 1er janvier 2018.

En conclusion Armel Pecheul a indiqué qu'il pensait que, de toutes façons, le château d'Olonne les rejoindrait car il est convaincu que l'état, compte tenu de son absence de moyens financiers, va forcer les communautés locales à fusionner.

Voir des extraits des interventions de Yannick MOREAU et Armel PECHEUL sur ces différents sujets en vidéo

Yannick Moreau : Impact de la fusion sur les impôts

Yannick Moreau : Impact de la fusion sur le nombre des élus

Armel Pecheul : mutualisation des moyens

Armel pecheur / Dotations de l'état

Si vous n'avez pas signé cette pétition, vous pouvez le faire lien ci-dessous. Cette pétition n'est pas pour se prononcer pour ou contre la fusion mais simplement pour demander à Joël Mercier, Maire du Château d'Olonne, d'organiser une consultation des habitants. Alors que vous soyez pour ou contre la fusion, signer cette pétition vous permettra d'exprimer votre opinion sur la fusion.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lyly 08/03/2016 06:34

je vous souhaite a tous les deux une superbe journée
a bientôt
lyly

ROSSIGNOL 07/03/2016 22:56

Voilà j'ai tout visionné et je n'ai qu'à exprimer mon sentiment d'avoir passé un excellent moment

covix 07/03/2016 22:33

C'est un vaste débat, qui parfois se règle très bien comme j'en connais en Normandie où la fusion et même le changement de nom de la nouvelle commune a eu lieu en 2015.
Je crois que tout cela va s'arranger, il y a sans doute un peu d'égo dans la vision de certains. Que la consultation ai lieu me semble la chose la plus approprié.
Bonne soirée
Bises

ROSSIGNOL 07/03/2016 22:32

Chère collègue bloggeuse,
J'ai du m'abstenir de participer à cette réunion étant retenu dans la Région voisine : la Bretagne.
J'apprécie votre compte-rendu et je ne suis pas le seul
Petite remarque le nouveau président de CACO est Jacques LOUIS et non Daniel DAVESNE ancien Président
Félicitations et cordialement à vous

Une fleur de Paris 07/03/2016 14:44

Bonjour Martine,
J'espère que vous aurez gain de cause ... Bonne journée, bises Véronique

LADY MARIANNE 07/03/2016 12:19

bravo tu es un bon reporter pour ta ville !!
un sacré travail de tout retranscrire !!
bonne journée- ici gris et la pluie cherche !!

Martine MARTIN 07/03/2016 13:16

Oui c'est un travail considérable et charger les vidéos avec un débit misérable tel que nous l'avons dans notre quartier au château d'olonne c'est même une performance

colettedc 07/03/2016 01:52

Un article des plus complets Martine ! Bonne semaine ! Bises♥

j-francois 06/03/2016 19:03

Bonsoir
Un problème délicat la fusion,on en parle aussi chez nous... je pense que d'ici quelques années certaines communes n'auront pas le choix. Bonne soirée et bon début de semaine amitiés

ZAZA 06/03/2016 15:35

Un article bigrement intéressant Martine.
Bise et bon dimanche après midi.

LADY MARIANNE 06/03/2016 14:01

oui le sort du personnel en " trop " ?
ça c'est important-
était-ce obligatoire ?
bon aprem ! bises-

Claudine /canelle 06/03/2016 09:04

Bonour Martine
Nous ne sommes pas concernées par ces changements mais j imagine qu'a ailleurs rien doit être simple !!
Bises Martine

jill bill 06/03/2016 08:56

Ah oui... chez nous fait en 77... nos petites communes en une mais en gardant leur nom... Bon dim Martine, bises

mariecey 06/03/2016 08:38

De toutes façons, étant donné la politique actuelle, beaucoup de communes vont être obligées de fusionner dans les années qui viennent - si la fusion se faisait près de l'échéance des municipales, soit 2020, le problème serait-il le même ??????????????? bonne journée - bisous

ocgall 06/03/2016 08:06

Bonjour …
Ben ! Ça va pas être facile ! …
Je me demande si Armel Pécheul n'est pas un ancien de Bouchemaine en 49
… Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαu∂є …

rozy 06/03/2016 07:46

En ce moment on entend que cela, fusion... chaque village doit y trouver son compte..
Bon dimanche Martine gros bisous Rozy

Quichottine 06/03/2016 06:03

Je n'ai pas regardé les vidéos, mais tu fais une bonne analyse de la situation.
Je pense que de toutes façon, les fusions de communes devront se faire.
Passe une douce journée Martine. Bisous.