Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Gazette des Olonnes

Blog du pays des Olonnes et environs : Photos, informations, loisirs et actualités

La Gazette des Olonnes

Pélicans frisés du zoo des Sables

Pélicans frisés du zoo des Sables

Souvenir inoubliable pour nous : avoir vu des pélicans en liberté en Floride.

A chaque fois que j'en vois dans un zoo, ce souvenir remonte et me comble de joie et de nostalgie. Je pense aussi au beau poème d'Alfred de Musset dans "les nuits d'été": le sacrifice du poète

Pélicans frisés du zoo des Sables

Alfred de Musset - Le sacrifice du Poète

Lorsque le pélican, lassé d’un long voyage,
Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux,
Ses petits affamés courent sur le rivage
En le voyant au loin s’abattre sur les eaux.
Déjà, croyant saisir et partager leur proie,
Ils courent à leur père avec des cris de joie
En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux.
Lui, gagnant à pas lents une roche élevée,
De son aile pendante abritant sa couvée,
Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux.
Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte ;
En vain il a des mers fouillé la profondeur ;
L’Océan était vide et la plage déserte ;
Pour toute nourriture il apporte son cœur.
Sombre et silencieux, étendu sur la pierre
Partageant à ses fils ses entrailles de père,
Dans son amour sublime il berce sa douleur,
Et, regardant couler sa sanglante mamelle,
Sur son festin de mort il s’affaisse et chancelle,
Ivre de volupté, de tendresse et d’horreur.
Mais parfois, au milieu du divin sacrifice,
Fatigué de mourir dans un trop long supplice,
Il craint que ses enfants ne le laissent vivant ;
Alors il se soulève, ouvre son aile au vent,
Et, se frappant le cœur avec un cri sauvage,
Il pousse dans la nuit un si funèbre adieu,
Que les oiseaux des mers désertent le rivage,
Et que le voyageur attardé sur la plage,
Sentant passer la mort, se recommande à Dieu.
Poète, c’est ainsi que font les grands poètes.
Ils laissent s’égayer ceux qui vivent un temps ;
Mais les festins humains qu’ils servent à leurs fêtes
Ressemblent la plupart à ceux des pélicans.
Quand ils parlent ainsi d’espérances trompées,
De tristesse et d’oubli, d’amour et de malheur,
Ce n’est pas un concert à dilater le cœur.
Leurs déclamations sont comme des épées :
Elles tracent dans l’air un cercle éblouissant,
Mais il y pend toujours quelque goutte de sang

Alfred de Musset

Pour en savoir plus sur ce pélican, consultez le site du zoo des Sables en lien ci-dessous

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 20/10/2015 18:54

superbe ce poème que je ne connaissais pas. ils ont un drôle de nom ces pélicans. Ceux que j'ai vu en liberté, c'est dans le delta du Danube et nous nous étions levé avant l'aurore pour faire un tour en barque avec un guide
belle soirée

écureuil bleu 20/10/2015 09:05

J'avais oublié ce poème très émouvant d'Alfred de Musset. J'ai vu des pélicans en liberté à Mykonos. Ils sont roses, s'approchent des touristes, ouvrent les robinets pour boire...

Martine 16/10/2015 06:09

Je ne savais pas qu'il y avait des pélicans frisés, j'en apprend tous les jours, c'est l'avantage d'aller voir d'autres blogs.

ALP ou 56M77 16/10/2015 03:39

Bonjour MARTINE

Même si le week-end arrive

La chaleur du soleil est à l’épuisement

Une remise en marche du chauffage

Devient pour beaucoup un besoin

Comme la petite laine pour sortir

Que cela n’empêche pas

De passer un excellent vendredi

Malgré 1 degré a 3 heures 30

Amitiés # ¤ # Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com

Quichottine 15/10/2015 22:26

Tes photos sont très belles... et je crois bien que je n'avais jamais lu ce poème de Musset.
Merci, Martine.
C'est magnifique.

colettedc 15/10/2015 22:09

J'♥ ! Bonne toute fin de ce jeudi Martine ! Bises♥

normandy50 15/10/2015 19:48

je suis allé une journée aux sables en septembre , très joli comme endroit et les commercant sont accueillant ....bonne soirée Martine

lemenuisiart 15/10/2015 19:15

Elles sont superbes ces photos

Maria-Lina 15/10/2015 12:48

Que c'est beau et tes photos magnifiques! Pour moi ce sont des souvenirs du Mexique, il y en a tellement là-bas... Bise et bon jeudi tout doux!

Noisette16000 15/10/2015 11:15

Bonjour Martine
J'en ai déjà vu au zoo de la Palmyre c'est magnifique comme oiseau
Je te souhaite une bonne journée, bisous

Claire-Cerise 15/10/2015 11:13

Un oiseau étonnant comme tous les grands oiseaux ! Je n'en ai jamais vu de visu. C'est une rencontre sûrement intéressante ! Merci pour ce beau poème et tes photos Martine. GBizhous à vous deux.

mamykool 15/10/2015 10:22

Il a fière allure avec ses frisettes, superbe poème de Musset que j'aime beaucoup , bon jeudi, bisous !

Rose63 15/10/2015 10:12

Bel hommage avec ce poème
Bonne journée :)

Une fleur de Paris 15/10/2015 09:58

Bonjour Martine,
Je n'ai jamais vu de pélican ! Tu as bien de la chance.
Passe une bonne journée, bises Véronique

Claudine /canelle 15/10/2015 09:07

Coucou
C'est un bel oiseau , et ton poeme lui rend un bel hommage
Bises

Nataline 15/10/2015 08:37

Il est bien beau ce gros oiseau tout blanc et ton poème est très joli. Bon jeudi à toi Martine. Bisous.

rozy 15/10/2015 08:04

Magnifique cet oiseau, j'ai eu la chance d'en voir aux Antilles !!! joli ce poème d'Alfred de Musset !
Bon jeudi Martine gros bisous Rozy

ocgall 15/10/2015 07:02

Bonjour …
Un pélican frisé ? Non ! ... Un pélican mal coiffé ! …
Belle photos ...
… Bonne journée, … Amicalement, … Claude …

jill bill 15/10/2015 06:26

Je découvre ce Musset.... ah les zoos pour ou contre, rien ne vaut la liberté pour un animal sauvage, merci à toi...

tiot le mineur 15/10/2015 05:47

Salut,
Je ne connaissais pas ce poème.
Belles photos du pélican.
Bonne journée

dom 15/10/2015 05:45

Bel oiseau et beau poème.
Bon jeudi
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Ps : Je serais absente demain ...
A samedi !

ALP ou 56M77 15/10/2015 04:37

Bonjour MARTINE Uoiseau majestueux

Et oui nous voici déjà jeudi

Et demain sera veille du week end

Que la roue tourne vite

La température baisse chaque jour

Pour hier au plus fort de la journée 16°

Alors une petite laine

Et excellent jeudi

Amitiés *¤* Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com/